Show Mobile Navigation
,

Méthode Orsoni: mincir sans reprendre ! En mangeant de tout

mohamed safieddine - 05:05
Une méthode pour mincir, qui respecte l’organisme et son équilibre interne, nous fait faire du sport sans y penser et nous permet de manger de tout, même des pâtes et du fromage ? C’est celle de Valérie Orsoni.
Méthode Orsoni: mincir sans reprendre ! En mangeant de tout


La méthode Orsoni: ce n'est pas un régime

Un énième régime ? Valérie Orsoni s’en défend. « Je suis une ancienne obèse, explique la fondatrice de la Méthode Orsoni. J’ai passé des années à lutter contre les kilos, j’ai suivi à peu près tous les régimes : soupe au chou, hyperprotéiné… Avec mon père, obèse lui aussi, nous avons étudié les principes de différents régimes et nous avons isolé les concepts efficaces et non dangereux qui avaient fait leur preuve dans la perte de poids :index glycémique (qui évite de trop solliciter l’insuline), équilibre acido-basique (qui préserve l’équilibre naturel du corps)… Nous avons créé notre propre « programme », et nous avons maigri, lentement mais sûrement. »

Méthode Orsoni: on se fait aussi plaisir, ce qui permet de tenir à long terme


« Ma méthode est un véritable programme « anti-Dukan », explique Valérie Orsoni. Dans son régime, sans parler de l’excès de protéines qui pose problème au niveau rénal, les phénomènes de privation et de culpabilisation sont énormes. Il faut être responsable de soi, mais pas coupable ! Il doit être possible de manger de tout, de profiter d’un bon restaurant si on en a l’occasion. Idem si on a pris un ou deux kilos, en hiver par exemple. C’est naturel et ce n’est pas la fin du monde, ces kilos se reperdront au printemps. »
Pas question donc de parler de calories, ni d’entrer dans une forme de comptabilité à l’origine de comportements compulsifs. « Ne vous interdisez pas d’aller au restaurant, poursuit notre experte, mais ensuite, rentrez chez vous à pied, par exemple. Tout cela fait partie d’une balance énergétique. » Vous craquez pour le camembert coulant ? « Rien n’empêche de se faire plaisir, mais en fin de repas, suggère Valérie Orsoni, de façon à être déjà rassasié et ainsi gérer la portion correctement. Une petite portion-plaisir de temps en temps, c’est la garantie de tenir sur le long terme. Alors que si on se prive de tout comme avec un régime hyperrestrictif, on finit par craquer, reprendre le poids perdu… et plus ! » Le maître mot : fournir à son corps ce dont il a besoin pour bien fonctionner.
« Ma méthode permet à celles qui en ont besoin de perdre du poids, précise Valérie Orsoni. Et à celles qui n’en ont pas besoin de retrouver de l’énergie grâce à une sélection d’aliments bénéfiques. En revanche, il est illusoire de croire qu’on peut maigrir vite. Quand on n’a que 3 kg à perdre, on est souvent prêt à faire n’importe quoi. À mon sens, il faut les perdre en un ou deux mois, pas moins, pour ne pas les reprendre. »



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire